+ + + GOODIES + NEWSLETTER + POINTS DE VENTE + ECHOS + MISMA TV + ADMIN


Jonathan Martin

Poussé par sa famille et ses amis à poursuivre une carrière de
clarinettiste en solo, Jonathane Martin sombre en été 2003 (à
la suite de circonstances qu’il préférera ne pas dévoiler)
dans un profond coma, durant lequel il compose une symphonie
en la mineur pour cordes et violettes, entierement transcrite
par son assistante qui, chaque jour, traduit en notes et en
clés chaque mouvement de ses paupières (pour la fiche de
traduction « clignement-portée », se reporter à la page
appropriée de son site)

Cette symphonie lui vaudra, en décembre de la même année,
alors miraculeusement rétabli car pratiquant la natation
synchronisée à haut niveau (toujours ce même sens du rythme !)
de recevoir des mains de M. le Ministre de la musique la
médaille de l’ordre national du mérite (Insigne que sa
modestie l’interdit de porter en public).

http://oko.oko.free.fr

...

--

Haut de page