+ + + GOODIES + NEWSLETTER + POINTS DE VENTE + ECHOS + MISMA TV + ADMIN

MISMA À COLOMIERS 2008

Encore un week-end lénifiant, planqués dans une alcôve au fond du festival avec les organisateurs d’INDÉLÉBILE (La Toile, Rollmops, La Maison Qui Pue...), pourtant toujours en cours à Toulouse.

À noter tout de même : les « strips urbains » commandés par la ville à certains éditeurs, dont MISMA : ce sont donc Estocafich et El Don Guillermo qui s’y sont collés, réalisant de grandes cases en couleur visibles dans toute la ville, dans une ambiance conviviale de verre brisé et de sang frais qui, c’est certain, aura réjoui les riverains.

<rotator268|center|autostart=true|>

...

El don Guillermo et Élodie (ed. La Toile)...

... tuent le temps sur une fresque collective...

... sous les yeux de Sandra (ed. Thermostat)...

... et de Gottpower (ed. Hoochie Coochie).

(...)

(...)

Il faut dire que c’est la foule...

D’ailleurs le lendemain rebelote...

... Guillaume s’en donne à cœur joie.

« My Road Movie » de Nylso en parallèle...

... pour les feignasses qui ne dessinent pas.

MISMA en force.

Le « strip urbain » MISMA...

... commandé par la ville...

... et dont elle peut être fière.

(...)

(...)

(Oui celle-ci aussi est floue.)

(...)

(...)

(...)

Dessinateurs de combat forever.

Où va donc finir cette fresque ?

Peut-être chez Marion la Télépathe.

--

Haut de page